Tout ce que vous devez savoir sur le dermaplaning

Qu’est-ce que le dermaplaning plus exactement ? En effet, il existe d’innombrables produits et techniques sur le marché des cosmétiques qui promettent d’améliorer l’éclat du visage. Et ceci est vrai qu’il s’agisse de sérums, d’acides ou de protéines. Cependant, de plus en plus de personnes se tournent vers ce type de nettoyage superficiel pour permettre à leur peau d’absorber ces produits. Ceci est particulièrement vrai pour les résultats plus rapides et plus instantanés.

Dans cet article, nous avons décidé de vous dire tout ce que vous devez savoir sur cette pratique. Sans plus attendre, entrons dans le vif du sujet !

Qu’est-ce que le dermaplaning ?

Le dermaplaning est une procédure au cours de laquelle une lame spéciale est utilisée pour éliminer en douceur les cellules mortes de la peau. Cela permet de raser les poils errants à la surface de la peau pour lui donner un aspect lisse et radieux.
Cette technique de traitement consiste à exfolier la peau pour révéler votre teint éclatant. Elle a un effet profond sur la peau, la rendant plus :
• lisse,
• uniforme et
• éclatante en une seule séance.

Bien qu’un scalpel tranchant soit utilisé à cet effet, le traitement cutané ne cause aucun dommage. Il est sans douleur à condition de le faire correctement et en toute sécurité. Le plus important est de confier cette opération à un cosmétologue agréé.

Quels sont les avantages du dermaplaning ?

Les avantages de ce type de nettoyage de la peau sont multiples. En effet, immédiatement après le traitement, vous pouvez vous attendre à ce que votre peau soit plus tendre, étincelante et uniforme. Avec l’élimination des cellules mortes et des poils duveteux, il est clair que votre visage retrouvera rapidement sa splendeur.

IL crée une sorte de toile impeccable sur votre peau pour faciliter l’application du maquillage. Ceci permet aux produits de soins cutanés tels que les sérums, les savons et les crèmes de mieux pénétrer dans votre peau. Et facilite par la suite une meilleure hydratation.  En outre, avec la dermaplanification, les cellules cornées sont extraites et les poils enlevés de la surface du visage.  

Si cela peut vous aider : après une préparation préliminaire, l’esthéticienne déplace doucement le scalpel sur le visage pendant 15 à 30 minutes. Cela peut ressembler à un nettoyant pour le visage.

Le dermaplaning présente-t-il des inconvénients ou des dangers ?

Si une esthéticienne professionnelle effectue cette procédure, il n’y a pratiquement aucun effet secondaire. La différence est que les peaux sensibles peuvent présenter des rougeurs ou des irritations pendant quelques heures après l’intervention. Ceci est bien sûr temporaire.

En revanche, il existe un petit inconvénient à ce processus qui est observé lors de l’exfoliation mécanique. On pense que la couche cornée est morte et qu’elle nécessite un traitement approprié. Mais d’un point de vue cornéologique, dans la couche la plus externe de l’épiderme, de nombreux processus biochimiques importants ont lieu. Ils sont nécessaires pour que la peau reste saine et jeune.

Tout d’abord, la couche cornée, qui fait partie de la barrière épidermique, assure une protection contre :
• le vent,
• le gel,
• les micro-organismes,
• le soleil et
• le photo-vieillissement.

Sans le bon fonctionnement de la couche cornée, il n’y a pas de bonne hydratation de la peau. En outre, le stratum corneum fait partie intégrante de la réponse immunitaire.

Par conséquent, l’exfoliation doit être progressive, douce et peu fréquente. Et se faire de préférence avec des acides plutôt qu’avec des moyens mécaniques. Car ils ne se contentent pas d’éliminer les squames de la surface de la peau, mais oxydent également l’environnement. Cela favorise les processus de restauration et de renforcement de la barrière cutanée.

Le dermaplaning convient-il à tous les types de peau ?

Bien qu’il convient à la plupart des types de peau, il ne convient pas aux personnes ayant une peau extrêmement sensible. Les personnes qui ont également une peau avec une acné active ou des affections cutanées inflammatoires doivent d’abord se faire traiter. On parle des affections telles que la rosacée ou l’eczéma.

Dans ces cas, le traitement par dermaplaning peut entraîner une irritation supplémentaire de la peau, voire la propagation d’une infection. Par exemple, lorsqu’une infection est présente sur le visage, elle peut potentiellement entraîner une pigmentation et même des cicatrices. Les personnes présentant ces risques ne sont donc pas soumises à cette procédure.

De même, les personnes ayant une peau fine et sujette aux coupures et aux déchirures doivent également demander conseil avant ce type de traitement. De même, les personnes souffrant d’affections entraînant une pilosité faciale excessive doivent consulter un médecin. Afin de traiter la cause du problème plutôt que ses symptômes. Il en va de même pour les personnes ayant une peau sensible ou de l’acné. Un dermatologue peut leur recommander d’autres produits ou traitements.

Pour rappel, les poils repoussent en une semaine et l’effet du traitement s’estompe progressivement. Un tel traitement n’est d’aucune utilité pour les cicatrices et les points noirs. En ce qui concerne les cicatrices post-acnéiques, un traitement aussi superficiel ne peut pas résoudre le problème.

Comment dois-je me préparer à un rendez-vous avec mon esthéticienne ?

Une semaine avant l’intervention, il est important d’arrêter d’utiliser des exfoliants. Cela inclut les gommages et les exfoliants chimiques contenant des acides salicylique, glycolique et lactique.

Même avec les produits qui contiennent du rétinol, vous ne devez plus les toucher pour éviter toute irritation. Les personnes ayant des antécédents de lésions herpétiques doivent en informer leur esthéticienne avant de prendre rendez-vous. Le dermaplaning peut provoquer une inflammation et réactiver le virus de l’herpès. Le conseil de votre médecin peut être d’une grande utilité. Il pourra vous prescrire par exemple un médicament antiviral pour prévenir tout risque potentiel.

Comment dois-je prendre soin de ma peau après un dermaplaning ?

Comme le dermaplaning dépouille la peau de sa couche protectrice, des soins de suivi sont nécessaires. Pendant cette période, il est important de surveiller attentivement l’exposition au soleil et d’utiliser un écran solaire. Essayez par exemple descrèmes hydratantes de qualité et à texture douce. Et qui contiennent  des céramides, du cholestérol, des acides gras, delotion tonique, de la niacinamide.

Vous devez éviter les produits cosmétiques renfermant du rétinol et les exfoliants chimiques pendant trois à quatre jours après le traitement. Ceci est valable aussi pour les cosmétiques à base d’alcool.

De plus, vous ne devez pas toucher votre visage à la main au risque d’y laisser des microbes. Vous pouvez utiliser des outils cosmétiques propres lorsque vous vous maquillez.

Essayez des serviettes tissées pour le visage une fois ou optez pour des serviettes cosmétiques jetables. Il est également important de changer vos taies d’oreiller quotidiennement.

Est-ce que cela rendra les poils duveteux plus épais ou plus visibles par la suite ?

Malgré la croyance populaire, le rasage ou le dermaplaning ne fera pas réapparaître les poils plus épais ou plus foncés. En effet, le rasage des poils n’a aucun effet sur le nombre de follicules pileux. Et encore moins sur le taux de croissance des poils.

En résumé, il s’agit simplement de savoir ce que vos cheveux étaient à l’origine, et comment ils vont pousser. Au début, vous pouvez penser que les cheveux pousseront de manière inégale ou plus épaisse. Mais avec le temps, les bords tranchants s’estomperont et tout redeviendra comme avant.

Cependant, bien que rares, les poils terminaux peuvent foncer à nouveau lorsqu’ils sont rasés. Il s’agit de poils épais et des pigmentés affectés par les hormones que l’on trouve sur :
• le cuir chevelu,
• les aisselles et
• parfois le visage.

Pour de meilleurs résultats, il est préférable de s’adresser à un service d’épilation spécialisé réputé pour enlever le poil à la racine. Il n’est pas rare non plus que les poils repoussent et qu’une hyperkératose folliculaire apparaisse. Certaines personnes peuvent en souffrir après une telle opération.

À quelle fréquence effectuer dans cette procédure ?

Ce traitement peut s’effectuer en toute sécurité une fois tous les quatre à six semaines. Ceci, en fonction de la vitesse de croissance de vos poils. Toutefois, les personnes à la peau sensible doivent limiter leurs traitements à une fois par saison. Afin d’éviter les irritations et donner à la peau le temps de se guérir.

Puis-je me faire un dermaplaning à la maison ?

Bien que vous puissiez effectuer la procédure vous-même, vous ne devriez probablement pas le faire. Des outils pour cela sont disponibles dans les rayons des grands magasins de cosmétiques en ligne. Vous pouvez également suivre des tutoriels publiés sur YouTube. Mais nous vous recommandons de consulter un professionnel qualifié et titulaire d’un certificat.

Une mauvaise utilisation de ces produits et techniques sur votre visage est une recette pour des complications potentielles. Seule une esthéticienne diplômée peut évaluer la chose la plus importante. Elle peut définir si la procédure vous convient ou non.

Conclusion

En définitive, la procédure de dermaplaning ne modifie en rien la structure du poil et du follicule. Et la différence est visible par rapport à la douceur récente.

En dermaplaning, une désinfection adéquate est très importante pour éviter les conséquences négatives. Il est préférable de trouver un bon spécialiste et de le contacter, cela vous épargne de tout dommage.

La procédure de ce type traitement correcte implique l’élimination des poils de velus qui se compose principalement de cellules mortes.

Plus
d'articles